09/09/2004

Urgences


03:39 Écrit par Katty | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

Commentaires

K-) Pardon à tout le "corps" médical ;~)

Écrit par : Katty | 09/09/2004

y a plus trop d'intérêt maintenant cela se passe d'un côté à l'autre de la cabine avec clavier et stagiaire surveillant, y a même plus d'intimité ...

Écrit par : xian | 09/09/2004

.... Ca me rappelle un jeune patient victime d'un accident de voiture, il ne savait pas se laver tout seul....et à chaque fois qu'on le lavait il avait quelques "réactions" incontrolables ;-)))

Écrit par : Babylou | 09/09/2004

Réducteur Chère Katty,
Tu peux en effet bien présenter tes excuses au corps médical..et paramédical.
Ce type de feintes a deux balles ne relèvent pas vraiment la réputation de la profession.
A quand les BD sur les infirmier(e)s et le patients?
Pour rappel, ce genre de truc peut se solder par 10 ans de tôle, toute pratique sexuelle avec une personne hospitalisée étant assimilée a un acte d'ordre sexuel avec personne incapable de discernement et est passible de condamnations pénales graves semblables a celles encourues en cas de viol.
Alors, les fantasmes, ragots et diverses bilevesées sur la profession infirmière et les soi-disant pratiques hospitalières, please, on se les coince..meurciii!!

Écrit par : ZeWölf | 10/09/2004

... T'énerve pas ;-) je n'ai pas dit que j'avais fait quelque chose avec un patient, j'expliquais une anecdote, ...bien évidemment que sinon pour le reste ce sont dans la majorité des cas des ragots....

Écrit par : 4 Zewolf | 10/09/2004

... me suis trompé c'était pour ZeWolf le commentaire mais c'est moi qui l'ai écrit.... voudrais pas non plus me faire usurpatrice d'identité ;-)

Écrit par : Babylou | 10/09/2004

K-)) J'avais bien compris, Babylou.
Quant à ZeWölf, ses remarques à deux balles, il peut se les "coincer" aussi.
A quand une croisade de Bruxelles à Paris contre les histoires belges ?
Y'en a, j'te jure !

Écrit par : Katty | 10/09/2004

K-) " ZeWölf " m'a répondu en pv. Voici son mail:

Chère Katty,
Je suis parfaitement d'accord avec toi.
Simplement, mon comment n' était pas une attaque personnelle mais une mesure de prévention envers tous ceux qui te lisent et qui auraient tendance a passer outre la barrière des phantasmes débiles (hommes comme femmes puisque je suis infirmier et que je subis régulièrement les assauts de patientes).
Je fais ce type de rappel régulièrement car pour nous, infirmiers hommes, la situation est parfois difficilement gérable: un sourire est souvent interprété comme une avance, une main sur l' épaule d' un enfant comme un acte de pédophilie..etc..tout ça car nous sommes des hommes.
Voilà, c' était juste celà et si tu l'as mal pris, c'est a tort, mon but n'était nullement agressif.
Merci de m'avoir répondu.

Écrit par : Katty | 10/09/2004

Commentaires bizarres ! Ne pas tenir compte de ce genre de c... sinon y a plus de BD !

Écrit par : pierre | 13/09/2004

Les commentaires sont fermés.